samedi 27 septembre 2008

Bonne soirée de Tournois MTT

Salut,

Excellente soirée de tournois pour moi vendredi soir et j'en ferai des vidéos car à mon avis instructives :

1. Fulltilt

J'ai joué les deux tournois "Early Double" pour 5$ de buy-in chacun et 5000$ garantis. Ces tournois commencent à 22h heure française, départ avec 2000 de jetons blinds 10/20 et niveaux de 10 min. La structure est assez rapide mais cela reste correct car le niveau dans les premiers levels est vraiment faible ...

Early Double A, je finis 2ème / 1206 joueurs, belle perf pour 705 $ de gains ... et je suis revenu de loin à un moment. Il y a pas mal de situations intéressantes et 6h de jeu ! Vidéos à suivre

Early Double B, je finis 45ème / 1053 joueurs pour 18$ de gains. Là aussi bonne performance tout de même et surtout très bon tournoi où j'ai doublé d'entrée et monté un énorme stack plutôt bien géré. La fin, je ne sais plus trop ... là aussi une vidéo à venir !

2. Winamax

Enfin, j'ai joué un tournoi PLO 5$ de buy-in très sympa où je finis 16ème / 212 joueurs pour 13$ ... c'est surtout le classement que je retiendrai et j'ai bien affûté mon jeu de tournoi dans cette variante.

Voilà, donc je prépare une vidéo sur les Early Double de Fulltilt en espérant qu'elles seront utiles ...

A+

jeudi 25 septembre 2008

Si vous voulez faire des vidéos

Un petit post pour ceux qui veulent savoir comment faire des vidéos/captures de vos parties ou tout autre chose d'ailleurs :

Camstudio

http://www.01net.com/telecharger/windows/Multimedia/edition_video/fiches/37819.html

J'utilise le logiciel Camstudio (gratuit) et qui est assez simple d'utilisation. Il permet donc de capturer votre écran, avec l'image mais aussi le son ! On peut également sélectionner la zone d'enregistrement.

Il faut donc un casque-micro pour le son si vous voulez qu'il enregistre votre douce voix.

Il y a quelques réglages à faire mais c'est pas trop compliqué.

Si vous voulez mettre vos vidéos en ligne, il ne faut pas que le fichier soit trop lourd mais alors souvent la qualité s'en trouve dégradée ... comment faire ?

Virtualdub

http://www.01net.com/telecharger/windows/Multimedia/edition_video/fiches/8694.html

Ce logiciel est est un Must et permet entre autre la compression de nombreux fichiers vidéos et dans pleins de format différent ! C'est l'outil idéal pour réduire la taille de vos fichiers vidéos sans perdre en qualité ! Enfin, il peut aussi faire la capture vidéo ...

Enfin, un tutorial vidéo excellent pour les réglages des deux logiciels


http://www.youtube.com/watch?v=YKM_WkIt0jc

Have fun

mercredi 24 septembre 2008

PLO update à 12 000 mains et objectifs

Hello,

Un petit update sur mon cash game PLO 25$ où j'ai joué 12 000 mains pour un gain cumulé de 904 $

La progression est bonne et je maintiens mon winrate à 15BB/100 mains ( pour rappel en PLO 25$, 1 Big Bet = 0.50$ donc 15BB = 7.50$/100mains).

Mes premiers objectifs sont assez clairs en PLO :

1- Maintenir un winrate de 15BB/100 mains en PLO 25$, ce qui me semble largement faisable

2- Dès que j'arrive à une bankroll de 1 500$, je passe en PLO 50$ (30 caves et c'est un minimum) où je pense viser un winrate de 10BB/100 mains. Si je descends à 1 000$ retour en PLO 25$

3- Enfin, si j'arrive à 4 500$, je monte en PLO 100$ (avec 45 caves) et je me fixe là et je viserai un winrate de 5BB/100 ... on verra ensuite

L'étape 1- est réalisable à mon avis en 1 mois (cela dépend de mon temps de jeu évidemment) et pour l'étape 2- là il y aura sans nul doute un temps d'adaptation car le niveau est déjà bien meilleur (j'ai déjà fait deux shoot). Enfin, des ajustements pourront se faire en fonction du niveau de la PLO 50$ et de mon adaptation;

Voilà, sinon ma courbe pour le suivi :





A+

mardi 23 septembre 2008

Il faut savoir lâcher les Rois préflop au PLO ...

Salut,

Juste quelques mots. Je joue toujours assez activement en PLO 25$ sur Winamax. Je voulais souligner un point intéressant : il est important de faire des ajustements et adaptations en PLO par rapport au Texas Holdem ... Je l'ai déjà indiqué dans mon post précédent mais un rappel ne fait pas de mal ... Il y a beaucoup d'exemples illustratifs, mais je vous donnerai aujourd'hui le suivant rencontré hier soir qui est très instructif :

Je suis à la table avec un tapis de 25$ (soit 100bb), j'ai plutôt une bonne image solide et rien de particulier pour le moment. Un joueur avec 20$ de tapis et un peu foufou relance utg à hauteur du pot (bet pot), je suis au Cut-off et je découvre AAT9 dont deux cartes suited.

=> Ici je décide clairement de relancer pour isoler le joueur et jouer le coup à 2 mais également faire grossir le pot car j'ai les As dont un suited
=> Je fais donc un raise (c'est un 3bet), les autres passent et le relanceur initial prend son temps et décide de me sur relancer !
=> Evidemment je vais sur relancer à nouveau pour aller à tapis préflop ce qui est le mieux pour ma main ! Il peut avoir également les As même mieux que les miens mais c'est peu probable (plus probable qu'au Texas Holdem tout de même ...) mais je sais et je sens (expérience) qu'il fait cela avec des KK ou une main du type 9TJQ ! Sinon, il a des mains pires ou à potentiel mais qui sont toujours moins favorites que la mienne préflop !
=> On part donc à tapis et en effet il retourne une main KKxx avec un suited ! Bref largement derrière moi et je remporte le coup !

Conclusion :

Cette situation est très classique en PLO à cette limite => certains joueurs vont partir à tapis préflop avec KKxx alors qu'ils ont été sur relancé => une sur relance (3bet) préflop en PLO (basses limites) veut dire à 99% les As et souvent bien accompagnés ! Donc vous ne devez pas sur relancer à nouveau et jouer votre tapis dans ce cas (> 50bb), c'est du suicide ! Il faut soit lâcher ses KK s'ils sont "secs" ou alors call s'ils ont un potentiel en plus du brelan (connectés et/ou suited).

Autant, il est correct de partir à tapis préflop avec les KK au Texas Holdem et tanpis si c'est les As en face car souvent ce sera aussi AK/AQ et JJ+ voire pire ! Autant en PLO c'est incorrect à mon avis car la probabilité que votre opposant ait les As est importante ... En revanche un call surtout en position est envisageable si les tapis sont > 80bb (deep) et que vous avez de bonnes cartes avec les KK. La texture du flop peut tout changer ...

A+

Je vais prochainement faire une vidéo d'un tournoi MTT faible buy-in qui j'espère sera intéressante : l'idée sera de montrer un jeu très solide où l'on cherche à durer dans le tournoi, trouver les bons spots pour doubler ainsi qu' éviter les situations marginales.

jeudi 18 septembre 2008

Pot Limit Omaha High - Introduction

Un premier post sur le Pot Limit Omaha High, variante à laquelle je joue depuis le mois d'août en cash game et principalement sur Winamax.

En réalité, j'avais déjà tenté quelques essais il y a un an mais toujours infructueux car je ne connaissais pas les basiques de cette variante et j'étais trop imbibé du Texas Holdem et il y a des différences énormes ! (cf. vidéo du message précédent). J'ai donc un peu étudié sur le net et acheté un bouquin excellent : PLO Poker The Big Play Strategy de Jeff Hwang.

Déjà, le PLO est un jeu postflop et il n'y a pas souvent d'action preflop car c'est du Pot Limit mais surtout les mains se tiennent dans un mouchoir de poche en terme d'avantage preflop ... fini les AA à 80% favori !

Bref, il y a pas mal d'adaptations à faire avant de se lancer : par exemple bien comprendre que les nuts (le jeu max) sont légions ou encore que le bluff est difficile et ne sert pas à grand chose.

La sélection des mains de départ est presque plus importante qu'au THNL car même si la plupart des mains se valent preflop certaines ont un potentiel de jeu postflop beaucoup plus puissant que d'autres ... Au PLO, il faut construire sa main à partir du flop et donc si possible avoir des possibilités d'améliorations au turn et à la river ... et souvent vers un jeu max ! Le PLO est un jeu postflop et de tirage !

Bon, j'aurai l'occasion de décrire quelques concepts clés mais en attendant voici ma courbe de gain sur mes premières 10 000 mains en PLO 25$ :


A noter que j'ai commencé avec 15$ qui me restait sur Winamax où je jouais très peu avant ... et depuis je suis arrivé à gagner 783$, ce qui est plutôt satisfaisant ! (pour les connaisseurs j'ai un winrate de 15BB/100 mains)

Le PLO est un jeu où la variance est forte et plus forte qu'au Texas => j'ai eu un énorme rush en 3/4 jours où je suis passé de 15$ à 400$ le truc de dingue ... évidemment après cela s'est calmé, normal :)

En conclusion, cette courbe un peu ératique est néanmoins orientée dans le bon sens et c'est l'objectif qu'on recherche => gagner sur le long terme

That's poker, the good poker

mercredi 17 septembre 2008

Vidéos

Salut,

Voici quelques vidéos datant un peu mais que j'ai sélectionnées pour leur intérêt à mon sens. Il s'agit de sessions de cash game en shorthanded (6 joueurs max) en No Limit Texas Holdem sauf la dernière qui est une vidéo d'initiation au Pot Limit Omaha High :

1. Session de cash game NL 50$ sur Everest Poker avec un jeu agressif et une belle livraison au milieu de la vidéo :)






2. Session en NL 20€ sur BestOnePoker assez sympa avec une main où comment déstacker un adversaire avec un brelan floppé sur un board peu dangereux. L' adversaire a plutôt un jeu solide et serré mais il n'a pas su lâcher sa paire de KK ... Pas facile !








3. Et enfin, une session de PL Omaha 25$ qui est une petite initiation à cette variante très lucrative :)

Désolé pour le léger décalage du son et le manque de jeu qui n' a pas permis d'avoir des situations intéressantes pour appréhender cette variante ... je ferai mieux la prochaine fois.




Have fun

A+

lundi 15 septembre 2008

Objectifs 2009 et pourquoi ce blog

3. Objectifs 2009 et pourquoi ce blog

Les objectifs 2009

Progresser et encore progresser, tenter à nouveau une grosse perf en live. Améliorer mon jeu en tournoi online, continuer ma progression en cash game notamment en Pot Limit Omaha (variante du moment sur laquelle je posterai d'ici peu) et si possible tenter une qualification pour un tournoi du circuit EPT dont les dates me conviendront (Varsovie est pas mal en novembre … à suivre). Voilà en gros, de l'ambition il faut avoir de l'ambition ... :)


Pourquoi ce blog ?

Partager, échanger mes expériences poker. J’ai d’abord voulu me présenter pour planter le décor et de façon assez sincère tout en m’adressant potentiellement à un public pas forcément averti avec le poker et son jargon. La suite du blog s’adressera sans doute à des joueurs confirmés et passionnés mais je m’efforcerai de temps en temps d’évoquer le poker sous un angle plus large.

L’idée pour moi est également de profiter d’un blog pour prendre du recul et analyser mon jeu et mon évolution.

A suivre : quelques vidéos (disponibles sur Dailymotion) puis sans doute quelques posts sur un peu de technique

jeudi 11 septembre 2008

La maturité … se remettre en question … apprendre chaque jour …

2. Suite

La maturité … se remettre en question … apprendre chaque jour …

Lors de la rentrée 2007, mes résolutions poker et mes objectifs étaient assez ambitieux : continuer à jouer et progresser, rééditer une grosse perf et devenir un joueur gagnant online sur le long terme (à une limite raisonnable pour commencer) ! Rien que ça, le début d’une certaine maturité dans mon approche du poker !

Je pense que j’étais bien armé pour cela : 1 an d’expérience assez intensif, de la persévérance, un bon mental et le moral, je savais perdre (il faut apprendre à perdre avant de gagner) et surtout j’avais bien intégré que le poker c’est du long terme …

Mais attention, le poker c’est également très chronophage donc il faut bien faire la part des choses et ne pas le mettre devant les choses importantes de la vie : famille, amis, santé et travail. C’est bien de se le rappeler temps à autre ?

Pour bien jouer au poker, il faut déjà être solide dans sa tête, avoir une vie saine. J’ajouterai également qu’avant de gagner régulièrement au poker il faut déjà ne pas perdre régulièrement … et là est la clé.

Donc voilà, fin 2007, j’ai décidé de consacrer pas mal de mon temps au poker parce que j’adorai cela évidemment pour des milliers de raisons mais aussi afin tout simplement d’améliorer mon niveau de vie pour moi et mes proches. On pourrait dire que je n’ai pas besoin de cela à partir du moment où j’ai un travail et ma femme également, mais d’un autre côté pourquoi se priver de cette opportunité : l’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue aisément.

Le poker est avant tout un jeu d’argent, donc l’argent qu’on y met doit être considérer comme perdu. Mais ce n’est pas une raison pour mal gérer l’argent qu’on y consacre : la gestion de « bankroll » est primordiale, il faut agir comme un bon père de famille qui effectue des placements financiers et « joue » en bourse. Mais au poker, c’est vous qui décidez seul et êtes pleinement maître de vos actions. OK, mis à part l'effet chance et hasard des cartes ! Mais, il faut raisonner sur le long terme et si vous avez pris la bonne décision (au bon moment?) peu importe le résultat (c'est parfois très dur :). ) vous aviez raison et vous gagnerez la plupart du temps et donc sur le long terme !

Le premier bilan de 2007 - 2008 est excellent tant en cash game (principalement online) qu’en tournois live et online. En effet, j’ai réussi à être correctement gagnant sans brûler les étapes et en acceptant souvent de « rester » à des limites basses. J’ai été également bien aidé par une très belle performance lors du premier tournoi du « Rendez-vous à Paris » 2008 de l’ACF, où j’ai fini 2ème du tournoi 150 euros freezeout THNL avec 194 joueurs pour un gain de 5 000 euros : Cela ouvre mon palmarès international … la grande classe comme vous pouvez le voir sur les liens à droite du blog.

Début septembre 2008, j’affiche plus de 10 000 euros de gains cumulés en tournoi live et online et le cash game a permis largement de financer les buy-ins de mes tournois donc tout bénéf ! J’aurai l’occasion d’y revenir, mais je joue avec une bankroll d’environ 2000 euros, ce qui est raisonnable et pas « ouf » pour un joueur amateur régulier. En effet, mes gains de cash game financent mes tournois et dès que je fais une grosse performance en tournoi je cash out pour en profiter !

A suivre 3. Objectifs 2009 et pourquoi ce blog

Parcours initiatique et cheminement

2. Parcours intiatique et cheminement

« Petits meurtres entre amis »

Après une première partie de poker, on a généralement une seule envie ou obsession c’est de rejouer. Ce n’est pas pour se refaire car la première partie de notre vie est généralement insignifiante en terme de pépètes (il vaut mieux) et en plus on a gagné mais c’est plutôt pour revivre des instants forts ! Des moments où l’adrénaline est au rendez-vous à coup sûr, la maîtrise de ses émotions est un challenge et le contrôle de la table et donc des autres est grisants ! Bref, j’ai alors enchaîné pendant 6 mois au moins une fois par semaine des soirées poker entre amis pour m’amuser et approfondir ce jeu.

Déjà deux faits notables : je pense que je me débrouillais déjà plutôt bien et que je progressait assez vite (au début les notions de bases sont primordiales mais s’acquièrent rapidement). Enfin, je notais déjà mes résultats en terme de gains car le poker est un jeu d’argent et je voulais voir si je gagnais ou perdait de l’argent pour pas affoler ma femme entre autre même si les enjeux étaient très raisonnables (on perdait dans une soirée max 30 ou 40 euros).


Le online très vite, trop vite ?

Etant un aficionados du surf sur internet pour toutes sortes de choses, je me suis rapidement aperçu que l’on pouvait jouer au poker sur internet, online ! On pouvait jouer sur pleins de sites, avec des gens du monde entier (worldwide ouah !) , à n’importe quelle heure, chez soi et même en peignoir … bref très pratique. Je me suis dis cela doit être fun, qu’on pouvait retrouver des sensations de jeux vidéos et enfin et surtout que se serait un très bon moyen de progresser. Ah oui, j’oubliais, c’était aussi un moyen de se faire de l’argent ? Pourquoi pas ? De « gambler » comme on dit ?

J’ai donc choisi une pokerroom online un peu au hasard et fait un premier dépôt en argent réel (direct) via ma CB de 50$ je crois. C’était sur PacificPoker du groupe 888, grosse société de paris sportifs en ligne … Mais, j’ai quand même commencé par jouer en argent virtuel pour voir comment cela fonctionnait mais rapidement je me suis essayé aux parties en argent réel. J’ai joué à tous types de parties : cash game ou tournoi à 1$ ou 2$, c’était sympa !

Au bout de quelques semaines, mon solde n’avait pas vraiment décollé : j’avais gagné des parties mais j’en avais également perdu => break even donc ! Alors, je me dis un soir pourquoi pas jouer des parties plus chères et on verra (je ne savais pas vraiment gérer une bankroll poker à cette date et à vrai dire je m’en fichais car je jouais pour le fun et l’apprentissage) ! Je joue donc une partie à 25$ que je perds rapidement, je rejoue et je reperds ! Je n’analyse pas vraiment, je me dis c’est la faute à pas de chance, j’avais une paire d’As putain ! Bon pas grave, on recharge à 100$ cette fois-ci et on joue sérieux des parties à 10$ (cash games ou tournois, limit ou no limit !) : je ne tiens pas plus de dix jours et retour à 0.

Bon ben pas facile le online mais je ne suis pas déçu car je sais que les possibilités sont énormes. Heureusement pour le moral, les parties live avec les amis se passent mieux car je gagne très souvent ! En parallèle, je découvre le monde du poker en pleine explosion via des forums internet et les magazines et je continue à lire des bouquins pour apprendre la technique et je me régale ! Evidemment, à cette période le poker devient mon passe temps favori mais je ne délaisse pas pour autant mes autres « obligations », en tous cas je m’y efforce !

Mes premiers mois sur le net verront des fluctuations de mon solde poker (bankroll) où il m’est arrivé de gagner 400$ en une fois puis de perdre 200$ également en une fois … Bon, je n’aimais pas cette approche et en fait je perdais de l’argent sur le long terme sans réellement m’en apercevoir … il y avait clairement un problème : je ne gérais pas correctement ma bankroll et vous verrez que c’est primordial s’il on ne veut pas perdre de l’argent (trop) comme un débile. Tout cela est assez rationnel et j’aurais l’occasion d’y revenir (pensez que c’est comme une histoire de budget qu’on consacre à une activité style bourse et placements plus ou moins risqués …) et c’est la psychologie de chacun face au jeu et à l’argent qui en fait peut créer des problèmes !

Je dirai que de manière générale si l’on joue au poker c’est qu’on est quand même un peu beaucoup joueur dans l’âme, comme au casino ou au loto ! Certes, on aime ce jeu car il est complet et génial, mais on préfère gagner de l’argent que d’en perdre surtout deux fois de suite ! Mais il y a une réelle différence avec le poker : vous jouez contre les autres et même contre vous mais pas contre la banque ou le casino ou encore l ‘état français, où vos chances de gains sont « epsilonesques » sur du long terme !


Les cercles de jeux et l’ambiance du live

Après mes expériences un peu manquées sur le net, j’avais décidé (nous sommes alors en avril 2007 je crois) d’arrêter le online mais en ayant la volonté d’y retourner avec plus de « bouteille ».

Heureusement, il y a le poker en live ! Pas le petit poker entre potes sympathique, non plutôt le poker en cercle (ou casino depuis mi 2007 en France) que je qualifierai de semi-professionnel car on y côtoie des pros et des amateurs ! Bref, c’est le poker de compétition (les tournois) ou le poker du casse croûte (les cash games), avec une ambiance très particulière : pas malsaine (rarement) mais étonnante !

Ainsi, je joue mon premier vrai tournoi live à l’Aviation Club de France ou ACF en avril 2007 avec mon pote LoLo. C’était un tournoi 50 euros freezeout avec 1500 jetons au départ pour des blinds 25-50 et des niveaux de 20 minutes, départ à 14h30 … une structure pas très « deep » comme on dit mais 70 joueurs au départ pour 1000 euros au gagnant je crois. Premières marques et premières sensations à la table au milieu des jeunes loups venus du net et qui s’essaient au live ainsi que des vieux briscards issus des cash games de la nuit à l’ACF ! Cela commence plutôt bien car à la deuxième main je craque une paire d’As slowplayée preflop avec une couleur max flopée chez moi et je passe à 3200 ! Je me rends compte que ma phrase contient un bon vocabulaire pokeristique :) et vous en verrez d’autres évidemment (pour les familiers c’est standard, pour les autres ils apprendront).

Ensuite, je ne me rappelle plus trop mais j’ai pas vu grand chose et j’ai adopté un style serré et solide, c’est à dire patient où on jette pleins de mains tout le temps : le poker est un jeu où l’on passe plus de temps à ne pas « jouer » qu’à « jouer », il faut alors en profiter pour dormir un peu … non évidemment, il faut être « aware », observer ce qui se passe, comment joue tel ou tel … Sinon, en effet on s’ennuie et surtout on va droit dans le mur, lentement mais sûrement ! Finalement, je finirai 20 ème du tournoi et donc pas dans les places payées mais j’ai été très satisfait de cette première expérience !

Je ne joue pas trop entre mai et juillet 2007, faute de temps et peut être un peu moins d’envie. Je tente quelques essais sur internet sur des pokerrooms de renom mais sans grand succès et malheureusement je ne fais pas de tournoi en cercle … quoique …

…Début août 2007, juste avant mes vacances, je profite d’un RTT du genre après midi valise, pour aller faire un 50 euros au Cercle Concorde, rue Cadet à Paris (le cercle a depuis fermé ses portes pour des raisons peu catholiques …). J’y vais seul et nous sommes 69 joueurs au départ pour une structure identique à celle du tournoi de l’ACF d’avril dernier. Evidemment, avec le temps je sais que ce type de tournoi ne présente pas vraiment d’intérêt au vu de la structure et de la rapidité des niveaux, mais l’avantage c’est le buy-in (prix d’entrée) assez faible. Et me voilà 4h30 plus tard sur la première marche du podium, grand vainqueur de ce tournoi pour 1 000 euros de gains ! Je n’ai pas vraiment vu venir cela car je suis arrivé en table finale avec vraiment un petit tapis et j’ai joué le heads-up (face à face final) avec 1/5 du tapis adverse et pourtant … la gagne ! Je ne vous décrirai pas les mains clés du tournoi mais sachez que je me souviens de chacune de ces mains ou presque et des situations correspondantes : astuce au poker, il vaut mieux avoir une très bonne mémoire cela aide énormément, mémoire des mains jouées et du contexte mais aussi mémoire des joueurs … Bref, j’ai joué un jeu très serré, je n’ai commis aucune faute et j’ai touché quelques bonnes mains à des moments importants mais pas de rush. Pas vu d’As, une paire de Roi mais craquée par un short stack et une paire de dame qui a fait full.

Qu’ai je fais des ces 1000 euros, et bien je les ai en partie dépensés avec ma femme pour un superbe week-end en amoureux dans un relais château … Profitons en !

mercredi 10 septembre 2008

Introduce myself

French Poker Touch


1. Introduction


Bonjour,

C’est mon premier post sur mon premier blog ! Par quoi commencer ? Entrer dans le vif du sujet, c’est à dire le poker puisque c’est le sujet de mon blog ? Ou alors pas tout de suite ? OK, alors je commence par une introduction personnelle et la description de mon parcours de joueur de poker et vous comprendrez pourquoi c’est important à mon sens surtout si vous lisez la suite de mon blog perso sur le poker, sur mon poker.

Je m’appelle Edouard, j’ai 30 ans depuis peu, je suis marié à une femme magnifique et compréhensive depuis 6 belles années et j’ai 3 garçons formidables ! Je travaille à Paris à la direction financière d’un grand groupe français depuis mars 2008 et auparavant j’ai travaillé dans l’audit financier durant 6 ans. Et avant, j’ai fait des études scientifiques (prépa + école d’ingénieur) ; et avant, j’ai été adolescent et même jeune enfant …

Bref, tout cela est sommes toutes assez classiques quoique avec pas mal de responsabilités de « père de famille » assez tôt dans ma jeune vie : marié à 23 ans et père à 24 ans et c’est parti pour le tourbillon de la vie !

Je suis quelqu’un de plutôt stable dans la vie, avec un mental d’acier et une persévérance à toute épreuve et en toute circonstance mais qui cachent sans doute une anxiété profonde … Je suis plutôt calculateur mais pas machiavélique ! Je ne craque que très rarement mais j’aime bien « gueuler ». J’aime bien anticiper et ne pas être trop surpris. Je pense être plutôt « perso » que « team » mais néanmoins j’adore partager avec les autres mes expériences sur tous types de sujets. Je suis quelqu’un de très curieux et intéressé par un tas de trucs et j’approfondis dans tout ce qui m’intéresse. Je suis bavard …J’aime bien raconter les choses …

J’ai toujours été un « gamer » dans l’âme : les jeux de cartes, les jeux vidéos, les jeux de sociétés mais aussi le sport. J’aime l’esprit de compétition, la tactique, la stratégie, la psychologie. Le jeu (le sport également est un jeu pour moi) est pour moi le meilleur divertissement car vous êtes acteur, c’est vous qui agissez, c’est vous qui êtes bon ou vous qui êtes mauvais.

Enfin, j’ai toujours aimé les chiffres, les calculs et depuis quelques temps la finance et la comptabilité de part mon travail. Attention, je ne dis pas que j’aime l’argent … je ne pense pas, mais j’ai plutôt le sens des chiffres et un rapport sain avec l’argent et vous verrez que c’est plutôt utile pour le poker.

Avec ces ingrédients qui composent ma « masse psychique », je ne pouvais pas passer à coté du poker dont on dit que c’est un jeu où on apprend les règles en 5 minutes mais qu’il faut toute une vie pour le maîtriser.

J’ai découvert réellement le poker (d’abord le texas holdem) fin 2006, comme beaucoup de joueurs actuels, en allant jouer une partie avec un ami et avec pleins de gars que je ne connaissais pas, pas plus que ce jeu d’ailleurs. Par ailleurs, la pratique du poker explosait vraiment en France, tant en live que online mais toujours dans un environnement légal compliqué et archaïque à mon sens.

Je pense avoir connu ce jour là un vrai flash, un coup de foudre ou un déclic, peu importe les mots, pour ce jeu, son ambiance, ses possibilités … J’ai essayé de me concentrer sur la partie et sans réellement y arriver et encore comprendre les subtilités de ce jeu, j’ai surtout ressenti une énorme satisfaction mêlée de frustration : ce jeu n’est pas un simple jeu, il y a un « plus », quelque chose d’énorme, de plus profond, quelque chose qui rassemble ou qui divise, quelque chose qui transcende ou qui assomme et enfin comment se fait-il que je découvre ce jeu qu’en 2006 ! Pour moi, il surpassait tous les jeux déjà pratiqués par ma petite trogne, même le bridge, les échecs et le backgammon me paraissaient à mille bornes (je ne maîtrise pas ces jeux mais j’en connais pas mal d’aspects !)

Ce soir là, on a joué de l’argent … C’était une partie d’argent (« Cash Game ») avec des caves à 10 € et j’ai fini la soirée en ayant gagné 3 caves et cela est tout à fait normal car il s’agit de la chance du débutant ! Standard ! Statistiquement prouvé …

Donc, je venais d’apprendre à jouer à un jeu excellent sur de nombreux aspects et en plus on peut gagner un peu (beaucoup) d’argent … ou en perdre ! Ma priorité a été dans la foulée de prendre connaissance de manière approfondie de tout ce qui compose le poker : règles, astuces, bouquins, vidéos, magazines, forums internet, cercles de jeux et pokerrooms onlines …

A suivre 2. Parcours initiatique et cheminement