jeudi 11 septembre 2008

La maturité … se remettre en question … apprendre chaque jour …

2. Suite

La maturité … se remettre en question … apprendre chaque jour …

Lors de la rentrée 2007, mes résolutions poker et mes objectifs étaient assez ambitieux : continuer à jouer et progresser, rééditer une grosse perf et devenir un joueur gagnant online sur le long terme (à une limite raisonnable pour commencer) ! Rien que ça, le début d’une certaine maturité dans mon approche du poker !

Je pense que j’étais bien armé pour cela : 1 an d’expérience assez intensif, de la persévérance, un bon mental et le moral, je savais perdre (il faut apprendre à perdre avant de gagner) et surtout j’avais bien intégré que le poker c’est du long terme …

Mais attention, le poker c’est également très chronophage donc il faut bien faire la part des choses et ne pas le mettre devant les choses importantes de la vie : famille, amis, santé et travail. C’est bien de se le rappeler temps à autre ?

Pour bien jouer au poker, il faut déjà être solide dans sa tête, avoir une vie saine. J’ajouterai également qu’avant de gagner régulièrement au poker il faut déjà ne pas perdre régulièrement … et là est la clé.

Donc voilà, fin 2007, j’ai décidé de consacrer pas mal de mon temps au poker parce que j’adorai cela évidemment pour des milliers de raisons mais aussi afin tout simplement d’améliorer mon niveau de vie pour moi et mes proches. On pourrait dire que je n’ai pas besoin de cela à partir du moment où j’ai un travail et ma femme également, mais d’un autre côté pourquoi se priver de cette opportunité : l’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue aisément.

Le poker est avant tout un jeu d’argent, donc l’argent qu’on y met doit être considérer comme perdu. Mais ce n’est pas une raison pour mal gérer l’argent qu’on y consacre : la gestion de « bankroll » est primordiale, il faut agir comme un bon père de famille qui effectue des placements financiers et « joue » en bourse. Mais au poker, c’est vous qui décidez seul et êtes pleinement maître de vos actions. OK, mis à part l'effet chance et hasard des cartes ! Mais, il faut raisonner sur le long terme et si vous avez pris la bonne décision (au bon moment?) peu importe le résultat (c'est parfois très dur :). ) vous aviez raison et vous gagnerez la plupart du temps et donc sur le long terme !

Le premier bilan de 2007 - 2008 est excellent tant en cash game (principalement online) qu’en tournois live et online. En effet, j’ai réussi à être correctement gagnant sans brûler les étapes et en acceptant souvent de « rester » à des limites basses. J’ai été également bien aidé par une très belle performance lors du premier tournoi du « Rendez-vous à Paris » 2008 de l’ACF, où j’ai fini 2ème du tournoi 150 euros freezeout THNL avec 194 joueurs pour un gain de 5 000 euros : Cela ouvre mon palmarès international … la grande classe comme vous pouvez le voir sur les liens à droite du blog.

Début septembre 2008, j’affiche plus de 10 000 euros de gains cumulés en tournoi live et online et le cash game a permis largement de financer les buy-ins de mes tournois donc tout bénéf ! J’aurai l’occasion d’y revenir, mais je joue avec une bankroll d’environ 2000 euros, ce qui est raisonnable et pas « ouf » pour un joueur amateur régulier. En effet, mes gains de cash game financent mes tournois et dès que je fais une grosse performance en tournoi je cash out pour en profiter !

A suivre 3. Objectifs 2009 et pourquoi ce blog

Aucun commentaire: