vendredi 3 avril 2009

Compte-rendu Tournoi 1000 € Wagram - partie 1

Main Event 1000 € Wagram 28/29 mars 2009

10 000 jetons, blinds 25/25, 2 niveaux 45 min puis ensuite 30 min.

Compte rendu des mains importantes de mon tournoi qui fut une très bonne expérience ! J'ai joué le day 1 et le day 2 et je sors à une honorable 20ème place sur 118 joueurs pour 12 places payées et 29 K€ au premier.

J'ai écrit d'un seul trait ou presque donc c'est long et j'essaierai d'alléger certains passages ultérieurement mais je n'ai pas voulu "trahir" mon cheminement sur les coups joués et mon analyse à postériori ...







Main 1 : 25/25, 10 000 de tapis

Préflop : Je suis en SB, trois joueurs callent et le bouton relance à 200.

J’ai une paire de 2 et vu les profondeurs je décide de payer pour chasser le brelan rien d'autre (à part le carré). Les autres suivent et nous sommes 5 joueurs.

Flop (1025) : As 2h 4d rainbow

Je suis le premier à parler. Je ne connais pas mes adversaires. J’ai touché mon brelan sur un flop peu dangereux hormis set-up peu probable ou 35 encore moins. L’As a sans doute touché un de mes adversaires et notamment le relanceur préflop au bouton. Il faut que je trouve le meilleur moyen pour extraire le plus de value ici !

Deux options :
  • Je peux préparer un check raise sachant que souvent un adversaire va miser l’A et notamment le relanceur initial. Néanmoins, un check raise montre beaucoup de force et en ce début de tournoi cela risque de faire passer des mains comme AJ/AQ/AK, il n’y a que deux paires (ou mieux) qui pourraient suivre. Par ailleurs, s’il y a un call, il y a des chances que mon adversaire fold la turn ou check.
  • Je peux lead le flop (miser en premier) pour valoriser notre main dès maintenant mais surtout la masquer. Je m’attends alors à un call par un joueur avec un A bien kické et sans doute un autre call au turn que je miserai assurément et on avisera river.

J’opte pour la deuxième option et je lead 700 dans 1025 et un seul joueur est intéressé, c’est le bouton.

Il ne réfléchit pas trop et relance directement à 3000 ! Franchement, je n’avais pas trop prévu.

Maintenant, AK/AQ/AJ ici aurait peut être juste payé comme je l’avais plannifié. Donc sa relance annonce souvent un jeu meilleur à mon avis qu’un gros A : deux paires A2 ou A4 ou un brelan de 4 ou d’A, la suite avec 35 trop rare. Parfois, il n’aura rien et fera cela en bluff pour gagner le coup immédiatement mais bon c’est chaud. Je vais quasi exclure les brelans et la quinte de mon analyse car il aurait réfléchi un peu plus (souvent) et sans doute call ma mise pour me piéger ensuite (c’est une option crédible). Eh puis s’il a un brelan sup, tant pis c’est un set up … certes au début du tournoi à 400 bb !! Je le mets sur deux paires et éventuellement AK/AQ quand même qui veut arracher maintenant.

Ici, je n’ai donc pas trop peur de la turn sauf si c’est une doublette A ou 4 (5 cartes) ? J’aurais certainement relancé à nouveau avec moins de profondeur. Je prévois de toute façon de tout envoyer au turn. Je décide de flat call sa relance, ce qui peut montrer une énorme force mais aussi de la faiblesse ou une crainte avec un bon A qui ne veut pas lâcher.

Turn (7025) : Qh

Le pot est énorme et je ne vais donc pas lâcher. La turn peut lui apporter deux paires sauf s’il l’avait déjà au flop. C’est aussi une carte que je peux avoir selon lui et dans ce cas elle tue un peu l’action ? Difficile à dire, mais je vais tenter de faire croire à un arrachage pour prendre le plus de valeur possible et lui donner une décision difficile !

Je lead en faisant tapis pour 6 800. Un peu brutal mais là encore je masque mon brelan et j’espère qu’il a AQ. Il peut aussi parfois payer avec deux paires inférieures ?

Il va réfléchir très longtemps et jamais il ne me mettra sur un brelan floppé mais plutôt AQ … donc il a moins bien … dommage et finalement il fold et me dira qu’il avait A2 (deux paires au flop) ce qui est assez cohérent avec son raise au flop.

J’aurai peut être eu plus de value en misant un peu moins au turn ou check raisant le turn (quoique je pense qu’il aurait checké).

Je passe alors à près 14 000 dès la deuxième main.



Main 2 : 25/50, 14 500 de tapis

La table est assez variée en profils. Le joueur contre qui j’ai gagné le gros pot avec mon brelan de 2, s’avère être très agressif et il relance tous les pots limpés et ou 3bet … souvent avec des Ax/Kx donc il est super loose. Son tapis ne décolle pas, il s’énerve un peu et téléphone aussi et a l’air de se disputer … lol … je pense qu’il va bientôt sauter.

Préflop :

UTG relance à 200, il a joué très peu de coup et donc je lui donne du crédit. C’est suivi deux fois mais pas par le joueur aggro. Je suis au bouton et j’ouvre une jolie paire QQ.

Je peux relancer avec la position est sans doute me retrouver face à un seul joueur, UTG. C'est une ligne très correcte. Mais, justement il ouvre UTG et s’il me 4bet je devrai passer. On est au début du tournoi, les tapis sont deep, je préfère aller voir en position le flop. L’inconvénient est qu’il y a plusieurs joueurs mais je décide de prendre cette ligne, avec la position ce qui me permettra de pot control ou fold facilement si plusieurs joueurs sont intéressés par le flop.

Flop (1025) : Ts8c4c

Le BB check, UTG fait un continuation bet de 650 (je crois) et les deux autres se couchent.

Je pense qu’il peut faire cela avec toute sa range (99+ et AQ+ au + strict) pour arracher le coup, il peut aussi avoir un tirage couleur ou AT de temps en temps. Donc je suis à peu près confiant sur mon QQ mais je ne veux pas donner de carte gratuite pour un éventuel tirage couleur ou une overcard que je ne veux pas voir. Je relance à 1300 pour value, protection et je peux être payé par un tirage donc mais aussi une paire de dix ou JJ voire 99. Le BB ayant checké il n’a sans doute pas grand chose ou alors il se manifestera. UTG passe rapidement.

Je passe à 16 200 environ.



Main 3 : 50/100, 16 000 environ

Ma table a cassé et je me retrouve donc à une nouvelle table et j’ai la position sur un certain Paul Testud !

Je ne joue pas de coup faute de mains et j’en profite pour observer les forces en présence.

Un joueur limp en milieu de parole, payé par le bouton et le SB. Je check ma BB avec 6h4d offsuit.

Je m’apprête à abandonner le coup mais le flop arrive …

Flop (400) : Ks3h5c

Ici mon plan est de check raise une mise qui devrait me faire remporter le coup au flop assez souvent même face à un KQ/KJ/KT avec mon tirage quinte bilatéral safe, et au pire j'ai 8 outs. Le SB check, je check, et le limpeur décide de miser 200 et c’est payé par le bouton et le SB fold.

La parole me revient. Je suis presque certain que l’ouvreur n’a pas touché le flop ou au pire un K fatigué (AK voire KQ pas très probable). Le bouton qui call a pas grand chose à mon avis : une paire en main ou un K fatigué également voire A high.

Je relance à 1000 et mes deux adversaires foldent sans réelle contestation.

Je remporte ainsi le pot et passe à 16 800.



Main 4 : 200/400, 20 000 environ

Je change à nouveau de table … Je n’ai pas joué de gros coups mais j’ai gagné à chaque fois que je suis rentré dans un pot et mon stack pointe à 20 000 sur des blinds 200/400.

Deuxième main à ma nouvelle table.

UTG limp à 400. C’est un joueur sérieux avec un bon tapis (environ 35 000) et il a remporté ce tournoi le mois dernier.

Je suis au cut-off et j’ouvre KK. Mon sentiment, est que l’ouverture de UTG est quand même le signe d’une bonne main : souvent pp. Je relance à 1 500 pour faire grossir le pot préflop car je suis sûr qu’au moins UTG va me payer.

Les autres foldent et UTG prend des jetons dans sa main et me sur-relance à 5800 !

Aie ! Avec quoi il fait cela le bougre. Il peut s’agir de AA … c’est la première idée qui me traverse l’esprit. Maintenant, on est tous les deux encore très profond en tapis et je pense qu’il peut faire cela avec KK/QQ/JJ voire AK également et rarement un bluff fou avec une main spéculative mais cela arrive. Sa range est donc à mon avis très étroite : AA/KK/QQ/JJ/AK. Je pense aussi qu’il peut encore fold sur un raise de ma part.

La décision pour moi est difficile mais je ne vais pas lâcher mes KK : call ou raise. Je n’aime pas le call car si un A tombe, je ne vais pas être bien. Un raise va engager mon tournoi et je pense qu’il va fold et me payer uniquement avec AA évidemment ou KK mais rarement QQ. Le pot fait 7 000 et il me reste 18 000. Je décide alors de relancer à tapis pour mes 18 000 et donc de jouer le coup à fond et surtout remettre la pression sur lui (sauf s’il a AA évidemment) avec peut-être l’opportunité de lui faire folder KK …

Il insta fold en montrant QQ (bon fold même si pas trop dur en soi). J’ai pensé un moment qu’il avait payé … je lui montre mes KK pour l’image … OK je donne une info mais cela ne me dérange pas sur ce spot.

Avec du recul, je me dis que j’aurai eu l’air un peu con face à AA mais c’est une seule main qui me bat et j’avais 50bb. Avec 100bb+ effectifs on aurait sans doute vu un flop.



Main 5 : 200/400, 26 500

Attachez vos ceintures.

J’ai pu apprécier les profils des autres joueurs sur quelques orbites à priori.

Je suis au bouton, un joueur en milieu de parole relance à 1 200.

J’ouvre encore KK … incroyable ! Je décide évidemment de relancer surtout avec mon tapis, mon image, le coup précédent … et pour value ! Je raise à 3 700.

Le SB a regardé ses cartes avant moi et a un bon tapis de 50 000. Il à l’air d’aimer particulièrement sa main et j’ai l’impression que ma sur-relance du bouton ne lui fait pas peur. Il réagit assez vite et annonce relance à 9 200 !

Ouch, encore une « entourloupe » ! Le relanceur initial s’enfuit en courant et la parole me revient.

J’ai quand même une bombe … et toujours la même question : AA ? Franchement sur le coup, je n’y crois pas une seule seconde ! Pour moi c’est même plus limpide que précédemment car :

  • Selon moi, s’il a AA, il prend le temps de réfléchir un peu plus pour masquer la force de sa main … acting classique avec AA surtout qu’il y a un 3ème larron qui ouvert en relançant et il a peut-être une main. Ici, je pense qu’il pense qu’il est devant avec QQ/AK voire JJ et qu’il veut surtout gagner préflop. Il met par ailleurs une bonne pression avec son gros tapis.
  • Je sur-relance mais du bouton ce que je peux faire avec un range de main plus large au vu de mon tapis et du tapis du relanceur initial qui est encore deep.
  • Le coup d’avant avec mon premier KK entre en ligne de compte dans nos réflexions et surtout la sienne. Il se dit forcément, « il n’a pas encore KK (ou AA) » et moi je sais qu’il sait cela …
  • Il peut quand même de temps en temps être en carnaval mais c’est rare (panache !).

Ainsi, pour moi c’est quasi certain, je suis devant et je vais mettre la pression ! Je prends mon temps … acting … et je décide d’envoyer mon tapis pour 23 000 environ ! Je joue sur le contexte et le coup d’avant … en espérant qu’il va me payer avec QQ/AK !

Il prend 5/6 minutes pour réfléchir … donc il n’a pas AA héhé. Et moi, je joue, je me crispe puis je me décontracte … je le regarde ou je fuis son regard … bref j’embrouille. Finalement, il fold et me dit qu’il a QQ (il ne montre pas). Là je ne dévoile pas ma main !

Wow, encore un gros pot préflop sans showdown. Je passe à 38 000 environ.

Partie 2 à suivre ....

2 commentaires:

laurent a dit…

J'attends la partie 2!!!!!
En tout cas, beau debut de partie, ca met en confiance.
Y'avait qui comme people du poker connu?

Edouard a dit…

Y avait de connu/people Fab Soulier, sinon de gros joueurs parisiens : Paul Testud, Xavier Detournel, Jerôrme Zerbib, Robert Cohen,et j'en oublie ... Pas de W ni de P14B malheureusement :) hihi