lundi 22 juin 2009

Challenge CG NLH - Day 5

Day 5: Vendredi 19 juin 2009
BK = 230 €
NL10€

Une session « riche » en situations pour 1300 mains sur 6 tables mais « even » en termes de gain.

La session démarre d'ailleurs moyennement puis je m’enfonce un peu plus. Je perds notamment un KK vs AK preflop et un mauvais call dans la foulée. Néanmoins, je ne suis pas affecté et je continue de m’appliquer et jouer chaque main le mieux possible. Ainsi, je remonte les pertes du début de session en finissant par AA vs KK préflop pour moi sans accroc.

Mon jeu ne se resserre pas tant que cela par rapport aux jours précédents mais il faut dire que les tables sont assez « looses passives » et les joueurs aiment le limp même avec des bombes. Donc, j’aime bien imprimer mon rythme et avoir l’initiative et surtout avec la position … le bouton est assez facile à voler donc j’en profite. Les relances « open raise » ou « squeeze » sont respectées. En fait, la différence (et la construction des pots) se fait surtout postflop. Donc déjà, il faut relancer assez fortement préflop pour garder un seul joueur si possible. Mais il faut bien gérer le jeu postflop, au flop puis après turn et river (des streets souvent sous-estimées) ainsi que le pot control et le value bet ou encore le bluff catching ou inducing bluff qui peuvent bien fonctionner en basses limites !

Par ailleurs, les 3bet sont souvent QQ+/AK et les 4bet AA/KK/AK quasi systématiquement. Ainsi, l’estimation des « hand range » est assez facile dans ces situations. Pas de 3bet/4bet light même pour value genre AT+ ou pp en resteal par exemple.

Un autre point qui marche bien contre un adversaire qu’on considère « bon joueur », c’est utiliser le floating au flop.

Petit rappel :

- Le joueur relance UTG+1 par ex (il a des stats genre 22/18, il est « reg » et ne fait pas n’importe quoi), vous suivez au bouton ou CO avec pas mal de mains et vous êtes deux joueurs au flop et vous avez la position. Arrive un flop assez « drawy », menaçant qui ne touche pas souvent la main de votre adversaire et que vous n’avez pas touché non plus ou peu (vous avez un petit gutshot, ou une paire moyenne éventuellement…).

- Le joueur fait un « cbet », standard ici car les joueurs en NL10 vont cbet presque 100% du temps en heads-up sur any flop. Donc, vous suivez la mise avec le plan suivant au turn : s’il check, je miserai assez fort sur beaucoup de cartes menaçantes ou pas et nous aurons de grandes chances de gagner le pot à ce stade, s’il relance (check raise) on peut abandonner. S’il mise à nouveau, c’est déjà plus difficile : est-il capable de 2barrel en bluff ou avec TP par ex, avons-nous de la fold equity si on raise en bluff, ou alors on call pour bluff en river … Evidemment, si on touche au turn une quinte miraculeuse, un trips ou deux paires on misera également s’il check ou on relance s’il mise à priori (dépend du board quand même).

- Il faut essayer d’envisager toutes les possibilités mais souvent le float va fonctionner au turn. Il faudra varier son jeu et faire un float également avec un gros jeu au flop genre set ou quinte pour « balancer » notre range surtout si notre adversaire commence à comprendre « qu’on se joue de lui » avec la position :)

Cette arme fonctionne correctement contre les « bons » adversaires qui raisonnent et peuvent lacher assez facilement une TP hors de position et surtout à des limites plus élevées. Mais en NL10 de temps en temps cela marche aussi.

Conseil du jour : ne pas hésiter à utiliser une "arme" particulière de notre poker plusieurs fois dans une session face à un joueur qu'on aura ciblé : le 3bet s'il fold assez souvent et call OOP et fold souvent sur bcp de flops, le floating en position, le check raise ... Si notre adversaire ne montre pas de résistance particulière, continuons jusqu'à il comprenne ... alors des ajustements devront être faits.

MTT

J'ai joué quelques tournois ce week end mais aucun ITM, c'est assez décevant. J'ai joué le ChampionChip 250,000$ sur Winamax et je sors avec 20bb KK vs AA pas de miracle ! A noter que Winamax et Ongame viennent de changer leur soft et c'est une horreur absolue !!! Sur beaucoup de points : plantage/mémoire utilisée, fluidité/vitesse, design ... Le positif est le changement de certaines structures avec + de levels et l'apparition d'antes ... Mais bon ils vont devoir revoir leur copie vu le tollé et le mauvais buzz actuellement !

Aucun commentaire: