vendredi 5 novembre 2010

Même joueur joue encore !

De retour à Paris après mon séjour à Amnéville pour le WPT, je suis un peu éreinté (après 16 h de tournois en deux jours) mais ma tête est bien aérée et cela valait la peine !

Je suis sorti environ 200ème sur 543 participants au début du day 2 lorsque j'étais bon short stack. Mon tournoi ne fut pas très simple.


Malgré un plutôt bon départ à une table pas trop dure et la structure très deepstack et lente; j'ai dû faire face à quelques spots compliqués en fin de day 1, la fatigue aussi (on a joué de 14h à 3h du matin) et 3 changements de tables en 2 niveaux ont fait évoluer mon stack à la baisse !

Il y a quelques coups sur lesquels je reviendrai peut-être plus tard car ils le méritent bien.

Incontestablement, il me faut jouer plus en live et notamment dans ce type de tournoi. D'abord parce que c'est sympa, voire exceptionnel sur certains aspects, et aussi il me faut opérer quelques adaptations avec le jeu online (évidemment) mais aussi avec des tournois live plus petits et avec un structure moins bonne ... Conclusion : même joueur joue encore ! Se qualifier pour d'autres events ! Qui devront coller avec mon planning ... moins évident tout de suite.

Bref, l'organisation d'un tel événement a été un peu compliqué d'après ce que j'ai entendu et vu. Le summum est l'absence d'un main par main à la bulle et un mauvais affichage du nombre de joueur restants ! Mais bon, espérons que les organisateurs s'amélioreront pour le prochain.

J'ai pu aussi rencontrer des joueurs pros ou amateurs très sympa et (re)découvrir un peu mieux le milieu du poker (français principalement).

A la table, j'ai croisé le fer avec dans l'ordre d'apparition (je vous laisse regarder leur CV) : Stéphane Benabida, Stephan Gérin (que je sors lorsqu'il tombe à 5bb), Roger Hairabedian, Florent "JackAdi" Leprovost, Marvin Rettenmaier (joueur allemand), Paul Berende (joueur néerlandais), Estelle Denis (femme de ... et animatrice sur ... et joueuse sponsorisée par ...), Yann Brosolo, Benjamin Pollack (qui me bust) et j'en oublie qqs. J'ai joué sur 5 tables différentes tout de même !

Et enfin, j'ai quand même eu mon petit coverage entre Wam-Poker (voir photo du haut) avec le très sympa Harper, et PartyPoker.fr qui était mon sponso pour ce tournoi ... Je veux dire que c'est avec eux que je me suis qualifié.

Là, c'est le deuxième niveau (blinds 50/100) et je suis déjà à 37k grâce à un showdown où je prends pas mal sur un bluff adverse. D'ailleurs, je monterai à 41k la main suivante.

Le lien du coverage Wam-Poker

Découvert à l'occasion de la finale du France Poker Tour en janvier dernier, Edouard Maquet dispute un second tournoi d'envergure via ce World Poker Tour Amnéville. Connu sous le pseudonyme « Edma321 », le membre de la communauté Wam-Poker a pris un très bon départ. Il nous raconte : « Je paie une relance en position avec 7Trèfle8Trèfle et trouve un flop 8 haut avec deux carreaux. Il fait un c-bet et je paie. Le turn est un carreau. Il checke et je décide de miser pour value et protéger. Il place alors un check-raise... Je paie en prévoyant de payer toute rivière qui ne soit pas une grosse carte ou un carreau. La rivière est un 9Coeur et il mise 3,000 dans 4,000. Je paie et il muck... » Bilan : Edouard pointe à 37,000.


Mon analyse du coup :

Préflop (blinds 50/100)

Le type relançait du cut-off pour la 3ème fois je crois à 300, mon call préflop est standard. On est uniquement deux postflop, les blinds ayant fold.

Flop (pot = 750)

Sur le flop 832 dont deux carreaux, j'ai top paire, son cbet est standard et il a souvent rater. Evidement, je call avec sans doute la meilleure main qui a donc de la showdown value. J'aurais de toute façon call sur beaucoup de flops comme celui ci en "float" pour bluffer turn s'il check. Aucun intérêt de relancer.

Turn (pot = 1450)

La turn est le 3 de carreau donc flush possible. Il check et je décide de miser pour value et protection car je suis assez sûr maintenant d'être devant. Comme dit avant, je miserai aussi en bluff pur ici. Je bet donc un peu plus que 1/2 pot. Et là, il relance (ck raise) assez vite à 3 fois ma mise. Je peux en effet avoir peur de ce move et surtout le spot devient plus compliqué. Mais, on est encore très deep. Donc je pense que si je paye son raise turn et même un bet river et que je me trompe je suis loin d'être mort dans ce tournoi. Le fait d'être deep rend d'ailleurs assez probable le fait qu'il bluff. En effet, je pense que s'il avait un gros jeu type flush ou full, il aurait continuer à miser surtout une flush. Et avec un full il aurait plutôt ck call. De temps en temps, j'aurai faux mais un ck raise turn, je n'en vois pas bcp de manière générale ou alors en bluff / semi-bluff ... En fait c'est une situation loin devant ou loin derrière avec je pense plus de chances d'être loin devant. Je le mets précisément sur un semi bluff en fait avec un gros carreau en main.

Mais je pense après coup qu'il aurait juste call ma mise avec un gros carreau mais dans le feu de l'action ... Je décide donc de payer son ck raise turn ce qui montre d'ailleurs pas mal de force. S'il check river, je check derrière mais j'espère qu'il va continuer à bluffer et je plannifie de payer toutes les river sauf un carreau (mais à froid je pense que je dois call aussi un carreau) et éventuellement une grosse carte (normalement dans ce cas il va plutôt ck sa top paire en espérant un showdown). En fait, c'est un très bon spot de bluff catch quasi any river et on peut nous même bluff la river si on pense qu'il a touché une grosse carte (donc une paire) et qu'on est alors battu.

River (pot = 5050)

La river est un neuf. Il mise assez vite genre 2/3 du pot et je paye après quelques instants de réflexion mais plutôt serein. Il muck direct. Il m'avouera plus tard être complètement en string sur ce coup et qu'il n'avait pas de carreau ce qui confirme mon analyse à postériori et le fait que même sur un carreau le call est bon !

A noter, que sa façon rapide de ck raise et de miser river m'ont aider dans ma décision ...


Puis cette photo, c'est le début du day 2, je suis lessivé avec 4h de sommeil et surtout je sais qu'il y a de grandes chances que je saute avec mes 20 bbs. Du coup, je fais la gueule !

Le lien du coverage Partypoker.fr

" Ace On The River

Je trouve Edouard Maquet dehors, il vient de se faire éliminer. Short-stack, il envoie son tapis under the gun avec , il est payé par Benjamin Pollak qui montre . Le français trouve une dame sur le flop mais le fameux “Ace on the river” est de la partie. Fin de tournoi pour le qualifié PartyPoker.fr "


Edouard Maquet

Mon move n'est pas optimal mais j'ai moins de 10 bb et je suis UTG (les blinds à 2000 vont m'arriver dessus), je n'ai pas (pas pu en fait) bougé une oreille sur le premier niveau du day 2 et en fait "gambler" à ce moment ne me pose pas trop de souci ! Je préfère sauter 200ème que 60 ème juste à la bulle ! Je pense faire folder pas mal de Ax et de small pp surtout chez les stacks moyens, prendre les blinds me convient largement, un coin flip aussi, et même un 60/40 ou 70/30 contre moi je prends donc CQFD.

Allez, rendez vous pour un prochain tournoi de renom !

Aucun commentaire: