mercredi 25 mai 2011

Complément d'enquête

Salut,

Je voulais évoquer quelques idées à la suite de mon précédent billet. Plutôt des réflexions.

Comme certains savent peut-être, je ne me considère pas au poker comme un joueur de cash game exclusif ou un joueur de MTT exclusif. Non, je n'ai jamais réussi à faire que l'un ou l'autre plus de 6 mois et surtout je n'ai pas envie. Evidemment, cela peut être compliqué parfois ... il y a des avantages et des inconvénients.

Donc en ce moment, je suis plutôt MTT c'est un fait. J'ai remarqué d'ailleurs que l'hiver je suis plutôt cash game et l'été plutôt tournois et il y a des phases de transition en automne et au printemps ... lol. Cela peut correspondre à mon humeur, être plus en adéquation avec mon emploi du temps aussi ... bref moultes explications possibles.

Bon, si on veut ensuite réfléchir à la meilleure approche bien chacun doit la trouver pour lui-même et ce n'est pas simple. Trouver le meilleur compromis entre plaisir de jouer/progresser/gagner et toujours en adéquation avec sa vie personnelle et professionnelle.

Pour moi, le plaisir passe forcément par les deux formats, le CG et le MTT. Je pense que d'ailleurs pour bien jouer en MTT, des notions de CG sont utiles et pour bien jouer en CG quelques aspects de MTT peuvent aider (résistance au tilt, endurance, zénitude, variance).

Ainsi, j'ai aussi l'impression de progresser chaque année dans les deux disciplines ... d'autant qu'on peut y inclure des variantes différentes comme le NLH et le PLO avec leur spécificités. Bref, c'est motivant d'apprendre et de penser que rien est acquis et que le poker évolue en permanence.

Enfin, concernant la problématique de gagner, je parle ici des euros. Oui car c'est le nerf de la guerre au poker c'est comme ça. Trouver le format qui nous convient le mieux c'est bien mais aussi celui qui est le plus profitable pour nous c'est mieux. Là encore, rien de simple, car déjà on ne sait pas à l'avance forcément à quoi s'attendre même avec quelques années d'expérience et les retours d'expérience de d'autres joueurs. Pour savoir eh bien il faut jouer et tester et pour gagner il faut souvent perdre ... Je n'ai d'ailleurs pas encore trouver ma solution miracle à moi :-)

Mais avec du recul et aussi de par ma récente expérience en MTT, je peux dire ce qui suit (pour mon cas personnel a minima) :

- Sur une période donnée, il faut je pense se focaliser sur un format et une variante. MTT ou CG (ou Sit&Go d'ailleurs). Cela m'a plutôt bien réussi pendant les 6 derniers mois en CG avec un grind en PLO HU. Je suis maintenant dans une prériode MTT et on va voir ce que cela va donner. Durant mars et avril, j'ai joué sur les deux tableaux et cela a été plutôt un échec.

- La gestion de bankroll est primordiale même si on n'est pas pro et qu'on a d'autres revenus. C'est avant tout une histoire de mathématiques.

- Essayer de se focaliser sur une seule pokerroom qui nous plait et sur laquelle on va surtout pourvoir créer un historique avec des joueurs (surtout en CG). Evidemment, il faut faire du volume donc cela doit-être un critère mais pas le seul. En MTT, je joue ces temps ci quasi exclusivement sur Fulltilt. J'ai toujours eu tendance à jouer un peu partout surtout en MTT et je sais que cela ne marche pas bien pour moi.

- Bien analyser ses sessions et prendre du recul sur son jeu. En CG c'est assez facile avec un tracker, en MTT c'est plus ennuyeux je trouve mais il faut le faire. Mettre un post-it quelque part !

- Savoir stopper quand ça va mal mais aussi quand ça va bien parfois. En effet, le poker a quelquechose de cruel car quand on perd (et notamment quand on a bien joué à priori) on a envie de jouer/rejouer pour se refaire (pas de bon augure) et aussi prouver qu'on n'est pas nul. Généralement, la sanction tombe : down. Et quand on gagne bien, on est en rush et bien on veut continuer à jouer, normal, on est sur un nuage et on marche sur les tables (ouais, plutôt on a surtout gagner plus de coin flips qu'il n'en faut !). Là idem, la sanction tombe : down. C'est assez vrai non ? A chaque fois on sort de la zone standard (genre jeu ABC et crush tranquillou sa limite) et nos émotions prennent le dessus sur notre intellect. Mais c'est bien naturel et cela fait partie du poker (voir aussi Tilt dans les ouvrages de poker)

Voilà my 2cents du moment.

Enfin, je verrai après plusieurs MTTs (qqs centaines) mais il me semble plus profitable de grind les MTT 20/50eur avec des fields moyens (en nombre et en niveau) que jouer en CG 20/50 eur. Sur les sites .fr. Au delà du rake, je pense que si on a un bon ROI dans ces buy-ins et qqs premières places c'est plus profitable surtout qu'il y a bcps de MTT dans ces buy-ins. Après, à partir des 100/200 eur là à mon sens le CG prend le dessus car le rake est plus faible car cappé et les tournois à 100 eur+ deviennent moins nombreux et plus difficile en terme de field donc pb pour faire du volume. A confirmer mais j'avais lu une discussion intéressante là dessus sur un forum et il semble que c'était la tendance qui se dégageait.

A bientôt

1 commentaire:

pitpoker59 a dit…

Intéressant comme analyse que je rejoins d'ailleurs sur plusieurs points.
A bientôt alors sur FTP pour les miniftp